Circuler en Asie – Se déplacer et emprunter les transports en Asie - Voyages Espace mandarin
..
Genève 17:19
Singapour 00:19
  • Version française
  • Version Suisse
Partager
Demande de devis Mon compte Mes pages favorites ajouter

Circuler en Asie

Prendre les transports en commun, conduire et se déplacer en Asie

Levez le pouce, un taxi approche. Enfourchez votre vélo et longez la plage. Prenez le métro et rejoignez votre hôtel. Bref, apprenez à circuler en Asie, comme le ferait un voyageur rompu à se déplacer dans le pays que vous découvrez depuis quelques jours. Lors de votre voyage, vous serez avant tout guidés par votre chauffeur privé d'un site à l'autre. Mais si vous souhaitez un peu plus de liberté, n'hésitez pas à emprunter les transports en commun. La plupart sont tout aussi accessibles qu'ils peuvent l'être dans nos grandes villes européennes. Une fois que vous serez acclimatés aux spécificités de chacun, vous prendrez plaisir à vous déplacer en compagnie des locaux.
Pour circuler en ville, vous pourrez faire appel aux conducteurs de Tuk-tuk et de rickshaws. Pour ce faire, prenez connaissance des réflexes à avoir. Certaines courses se négocient, d'autres prix sont établis à l'avance. Pour ne pas commettre d'impair, nous avons détaillé les conseils pratiques essentiels à retenir pour vous déplacer en Asie.

Nous abordons également les thèmes des trains, des bateaux, des avions. N'oubliez pas que, selon votre destination, nous avons la possibilité de privilégier le moyen de locomotion qui vous séduira le plus.

Embouteillage dans les rues de Bangkok - Circuler en Asie - Thailande © Lagorce

Petites précautions en ville

Ces recommandations sont ordinaires mais elles nous échappent parfois lorsque nous voyageons. Tout d'abord dans une grande ville d'Asie, il convient d'éviter les heures de pointe. Le trafic est toujours dense et un parcours ordinaire peut devenir éprouvant tôt le matin et en soirée. Par ailleurs, si vous décidez de parcourir une ville par vous-même, munissez-vous de la carte de l'hôtel avec son nom écrit en langue locale. Vous vous assurez de pouvoir rejoindre votre hébergement sans éprouver de difficultés de compréhension avec les locaux.

Transport en commun en Asie - Bus Tansen - Nepal © Lagorce

Les transports en commun en ville

Selon les villes dans lesquelles vous séjournerez, vous pourrez avoir accès à de multiples transports en commun. Les bus et le métro sont simples à emprunter. Vous paierez bien souvent votre trajet en fonction de votre destination. Vous pourrez aussi opter pour un forfait transport d’un ou plusieurs jours, En Asie, les transports en commun vous permettent de partager le quotidien des locaux. Dans les gares, vous trouverez régulièrement du personnel pour vous aider à organiser et payer vos trajets.

Prendre un Taxi à Yangon en Asie - Myanmar © Lagorce

Prendre un taxi

Les taxis ne manquent pas dans les villes asiatiques. Ils peuvent appartenir à des compagnies ou être indépendants. Selon votre destination, nous vous conseillons de vous renseigner sur les compagnies les plus sérieuses et sur le prix d'une course ordinaire. En effet, dans certains pays, il n'est pas rare que certains taxis imposent des tarifs exorbitants aux étrangers. Alors lorsque vous montez à bord, vérifiez que le compteur est en marche et n'hésitez pas à changer de véhicule si vous sentez que votre conducteur se joue de vous.

cyclopousse dans les rues de Phnom Penh © Post Hit Press

À chaque ville son transport privé

Tuk-tuks, rickshaws, cyclo-pousses, moto-taxis ou même carrioles… Chaque ville, chaque pays, possède des véhicules spécifiques. Votre chauffeur sera parfois assis sur une moto et vous dans un « side-car » fixé à son engin. Vous pourrez prendre place à l'arrière d'un véhicule à trois roues ou dans la remorque d'un petit utilitaire. La seule règle qui s'impose, tout déplacement se négocie à l'avance. Pour éviter les mauvaises surprises, n'embarquez jamais sans avoir convenu du prix de votre course.

Promenade à Vélà - Circuler en Asie - Cambodge © Marc Dozier

Une promenade à vélo

Voici un mode de locomotion à proscrire en ville mais à plébisciter en campagne. Le vélo reste l'un des modes de transports le plus utilisé dans les zones rurales. D'ailleurs, selon votre destination, nous faisons en sorte de vous organiser des balades à vélo pour profiter davantage de certaines étapes. Vous traverserez les villages, contemplerez le travail réalisé dans les champs. Vous pourrez vous arrêter à tout moment et profiter, sans un bruit, de la tranquillité des paysages qui vous entourent.

Louer un moto une voiture en asie © Post Hit Press

Louer un véhicule

Que ce soit une voiture, une moto ou un scooter, nous nous interdisons de louer un véhicule sans chauffeur. Dans certains pays d'Asie, le code de la route et son application sont des notions très vagues. Dans d'autres, la circulation dense et l'absence de panneaux en langue anglaise vous empêcheront de vous situer. Il existe une seule exception à cette règle, la Malaisie Péninsulaire. Elle peut donc se visiter en voiture de location, mais attendez-vous tout de même à quelques difficultés à Kuala Lumpur.

Prendre le bus en Asie - Yangon - Myanmar © Marc Dozier

Prendre le bus d'une ville à l'autre

En Asie, des bus circulent de villes en villes et constituent le moyen de locomotion le moins onéreux. Deux recommandations s'imposent. Vous devez faire preuve de patience. Les horaires de départ ne sont pas toujours respectés. Par ailleurs, les bus circulent à des allures réduites et font de nombreux détours. Dans certains pays, mais surtout dans les régions montagneuses, nous déconseillons formellement de prendre le bus. La conduite à risque de certains chauffeurs entraîne de nombreux accidents.

Circuler en train

Le train est le second mode de transport usuel pour parcourir une longue distance. De l'Inde au Japon, de la Chine à l'Asie du Sud, il existe toutes sortes de trains. Certains présentent des wagons couchettes, d'autres sont des trains ultra-rapides. Certains itinéraires ferroviaires sont empruntés par des trains de légende. Nous avons d'ailleurs fait le choix de consacrer une thématique complète aux voyages en train en Asie. Pour en savoir plus, consultez nos pages dédiées aux trains en Asie. (lire la suite)

Embarquer sur un bateau

Naviguer le long d'un fleuve ou au cœur d'un archipel est une expérience de voyage toujours mémorable. Notre conseil pour profiter au mieux d'une traversée en bateau : renseignez-vous sur les avis formulés sur l'embarcation que vous avez choisie. Pour des raisons de sécurité avant tout, n'embarquez pas sur n'importe quel ferry ou bateau de croisière. Pour vous faciliter la tâche, nous avons créé une section dédiée aux croisières en Asie. Alors informez-vous pour voyager en toute tranquillité. (lire la suite)

Prendre l'avion en Asie - Thailande © Ot Philippines Pal Express

Prendre l'avion

L'avion se démocratise en Asie, les locaux l'empruntent de plus en plus. Aussi les compagnies aériennes asiatiques grandissent chaque jour et sont à présent très réputées. Pour circuler dans un même pays, vous pourrez emprunter des compagnies aériennes locales moins connues. Sachez qu'elles répondent aux mêmes critères d'exigences en termes de sécurité que celles des compagnies internationales. Leurs tarifs sont accessibles et leurs services sont souvent soignés.

Circuler en Asie – Se déplacer et emprunter les transports en Asie
0 vote